annonce 1
annonce 2
17-actualites

La Chronique Matières du Jeudi

Inquiétudes sur le ralentissement de l’économie chinoise

CACAO Les cours du cacao se sont fortement repris après la chute enregistrée la semaine dernière. Sur le marché physique, la plupart des origines ont repris $80 la tonne.
En Côte d’Ivoire, les exportateurs s’inquiètent du relèvement du niveau d’acide gras libre (Free Fatty Acids-FFA), qui serait passé d’une moyenne de 1,7% par fève à entre 5 et 7% par fève, ce qui rend les fèves impropres à l’exportation. Entre 70 et 80% des fèves arrivant actuellement dans les ports contiendraient ces taux élevés d’acide. Lors de la campagne intermédiaire, la taille des fèves est réduite, mais cette campagne, elle l’est depuis février en raison de la sécheresse qui a sévi durant 4 mois.
Au 18 mars, les arrivées dans les ports de Côte d’Ivoire atteignent environ 1 025 000 tonnes, contre 1 039 121 tonnes, selon les exportateurs.

CAFE Le marché était calme cette semaine tant à New York qu’à Londres avec des volumes faibles. En Arabica, un courtier observe qu’il y a eu une petite correction à la hausse vers 189,00 cents mais elle fut brève et il s’interroge sur le support à 180,00 cents sera suffisant pour soutenir le marché. «Les fonds jouent la baisse et n’ont pas de raison de s’inquiéter pour l’instant. Les perspectives de récoltes sont confirmées comme bonnes pour le Brésil, et malgré quelques problèmes en Colombie, les stocks s’accumulent en Europe».
En Robusta, les prix et différentiels de café asiatiques évoluent peu, avec une activité réduite. Les acheteurs sont couverts à court terme. En Robusta africain, la forte demande du début d’année pour combler le gap de récolte s’est atténuée, et ceux qui n’ont pas vendu restent avec des cafés à des prix élevés.

CAOUTCHOUC Les cours du caoutchouc se sont contractés clôturant à 331,9 yens ($3,97) le kilo jeudi pour le contrat d’août, après avoir atteint un plus bas de deux semaines la veille. Les investisseurs sont soucieux du ralentissement de l’économie chinoise, et la baisse des cours du pétrole impacte les cours qui demeurent tout de même soutenus par la réduction saisonnière de l’offre. Le plan de 15 milliards de baths ($488 millions), approuvé en janvier dernier par le gouvernement thaïlandais pour soutenir les prix du caoutchouc en achetant le USS3 (unsmoked sheet) aux producteurs à 120 bahts le kilo, démarre doucement et n’a pour l’instant que peu d’impact sur le marché. Les prix se situent aujourd’hui en dessous de 110 baths le kilo.
Au Gabon, le singapourien Olam a annoncé un investissement de $ 186 millions en partenariat avec l’Etat pour développer dans une première phase 28 000 hectares de plantations de caoutchouc dans la région de Bitam (cf.CommodAfrica).

COTON La situation n’a guère évolué sur le marché du coton avec un cours fluctuant entre 87 et 89 cents la livre. Les investisseurs semblent étendre leur position courte, indiquant que les prix devraient chuter avec la hausse de l’offre et le gonflement des stocks.
Au Mali, la Compagnie malienne de développement du textile (CMDT) a annoncé le maintien du prix au producteur à FCFA 255 le kilo pour la campagne 2012/13.

HUILE DE PALME Alors que les cours de l’huile de palme étaient sur une tendance haussière depuis une dizaine de jours, ils ont brutalement chuté jeudi avec l’annonce de la chute de l’activité industrielle en Chine en mars à 3 342 ringgits ($1100) la tonne, mais la baisse a été limitée, surtout par rapport à d’autres commodities, et les cours pourraient reprendre leur chemin vers le haut. Ils ont gagné 5,2% depuis le début de l’année. L’intérêt des acheteurs indiens et européens est palpable et les dernières statistiques sur les exportations malaisiennes montrent une hausse de 14% sur les 20 premiers jours de mars.
L’Indonésie, premier producteur mondial d’huile de palme, augmentera sa taxe sur les exportations d’huile brute à 18% en avril contre 16,5% en mars tandis que celle sur l’oléine de palme passera de 8 à 9%.

RIZ La demande nigériane pour le riz étuvé thaïlandais et la chinoise pour le riz vietnamien continue cette semaine de soutenir les prix dans les deux pays. Les négociants s’attendent à ce que les achats tant du Nigeria que de la Chine se poursuivent dans les prochains mois. Le riz étuvé de Thaïlande a gagné encore $8 cette semaine à $620 la tonne, le Thaï 100% B se maintenant à $560 la tonne. Quant au Vietnam, le 5% de brisures progressait à $440-445 la tonne contre $425-430 la semaine dernière et le 25% de brisures à $390-395 contre $980-400.

SUCRE Les cours du sucre poursuivent leur reprise démarrée la semaine dernière alors que le marché dégagera un surplus cette année et qu’il pourrait être reconduit en 2013/14. Le sucre roux était à 25,33 cents à New York et le sucre blanc à $657,90 la tonne pour le contrat de mai à Londres. Les prévisions de l’International Sugar Organization (OSI) tablent sur un excédent de 5,2 millions de tonnes (Mt) en 2011/12. Jean-Luc Bohbot, directeur général de Wilmar International estime que le surplus pourrait perdurer jusqu’en 2013/14, si aucun incident climatique majeur n’intervient, ce qui devrait donc entraîner une baisse des prix. Jean-Luc Bohbot estime que les échanges mondiaux devraient se réduire dans les deux années à venir car plusieurs importateurs ont développé leur production provoquant une baisse de la demande pour le premier producteur, le Brésil. _«Trois principaux acteurs peuvent déstabiliser la demande mondiale:.. la Russie (CEI), l’Inde et la Chine. Nous pouvons supposer que la Russie et l’Inde seront au moins auto suffisantes en sucre tandis que la production en Chine devrait se redresser” a indiqué Jean-Luc Bohbot.

THÉ Le prix moyen sur les ventes aux enchères de thé de Mombassa au Kenya est stable pour la troisième semaine consécutive à $3,36 le kilo. Les volumes échangés s’inscrivent en baisse à 115 881 lots contre avec 123 079 lots la semaine dernière. Les Best BP1 se sont vendus à $3,66-$3,25 contre $3,66- 3,05 et les Best Pekoe Fanning Ones à $3,40-$3,17 contre $3,46-3,16. La demande est élevé par les acheteurs égyptiens, et plus d’activité est observée de la part du Yémen et d’autres pays du Moyen-Orient.

17-actualites

La Chronique Matières du Jeudi

Date : 11-04-2014 Nouvelle flambée de l’Arabica Lire la suite

17-actualites

Lancement de la 2ème édition de Festicoffee au Cameroun

Date : 10-04-2014 La foire exposition se tiendra du 29 au 31 mai dans 21 villes Lire la suite

17-actualites

Le groupe forestier Rougier se redresse

Date : 10-04-2014
Bonnes perspectives au Gabon, Cameroun et Congo Lire la suite

© CommodAfrica 2006. Reproduction interdite sans accord écrit. Page mise à jour le 22-03-2012.
annonce 3
annonce 4
annonce 5